Les recettes paléo

Le régime paléo est une diète qui supprime 2 des 4 grands groupes d'aliments : les produits laitiers et les céréales. Un régime faible en glucide.
Le but est la perte de poids mais une amélioration générale de l'organisme en simplifiant au maximum l'alimentation : au plus proche de la nature. Voici donc les fondements de la diète paléo.

©Fotolia
Diète paléo

Revenir aux rudiments de l'alimentation paléolithique revient en force.
Pourquoi ?

Sans doute parce que la majorité des régimes à vocation d'améliorer la santé et le métabolisme enjoignent de limiter les produits tout préparé qui abondent dans nos placards et frigo.
On nous conseille de supprimer certaines familles d'aliments et d'en privilégier d'autres, de consommer bio, de saison, etc.

Au final, d'ici quelques années, la médecine chinoise sera le régime universel ; mais en attendant, c'est le draconien paléo qui a le vent en poupe.

Les aliment autorisés :

  • Les viandes maigres, les volailles, les oeufs, les poissons et les fruits de mer
  • Les fruits et les légumes à faible taux d'amidon
  • Les noix et les graines


Les aliments à supprimer :

  • Les produits céréaliers
  • Les légumineuses
  • Les produits laitiers
  • Les produits transformés
  • Les légumes et fruits type pomme de terre, manioc, igname, banane
  • Les viandes grasses
  • Les aliments salés
  • Le sucre
  • Les sodas


Les aliments à consommer avec modération:

  • Les huiles
  • Les avocats
  • Le thé, le café et les alcools
  • Les fruits séchés

Les règles et les théories varient un peu, cependant on mange jusqu'à satiété, il est inutile de compter les calories et les quantités : on écoute son corps.
Il est possible de consommer 2 à 3 fois par semaine les aliments "non-autorisés" afin de changer progressivement son style d'alimentation et adhérer complètement à l'alimentation paléo.

Quels sont les bénéfices réels d'un telle alimentation ?

  • Augmenter le métabolisme et donc brûler plus de calories
  • Augmenter le seuil de satiété
  • Réduire le mauvais cholestérol
  • Améliorer le métabolisme de l'insuline (réduire les pics de glycémie)
  • Baisser la tension artérielle


A savoir :

  • Consommer beaucoup de fruits et de légumes permet de rétablir l'équilibre acido-basique puisque le corps est supplémenté naturellement en sodium et en potassium.
    Autrement dit, c'est une action préventive contre l'hypertension, l'asthme, l'ostéoporose et les maladies chroniques.
    Et c'est un régime riche en anti-oxydant.

  • La consommation d'omégas (poissons et graines) permet d'améliorer la qualité du sang, et l'apport conséquent en fibre permet une bonne régularité intestinale.


Certains revendiquent la consommation crue des aliments et peu de cuisson, à nouveau, les extrêmes se rencontrent en tous domaines...
Du cru oui mais si vous aimez cuits, ne vous en privez pas !

Par Le thi mai ALLAFORT

Pour encore + de Cuisine et Vins de France

suivez-nous !

En lecture : Les recettes paléo

Les recettes paléovos commentaires (0)

Pour ajouter votre commentaire avec votre pseudonyme Connectez-vous.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
inscription newsletter
Dernièresvidéos
Oeufs pochés : les astuces pour les réussir
Toutes les vidéos
Sondage
Vous préférez trouver sur Cuisine et Vins de France des recettes...
Réseau Marie Claire
Avantages La Revue du Vin de France Marie Claire Idées People Marie Claire Maison Cosmopolitan Magicmaman

Les offres de produits marchands proposées sur marieclaire.fr proviennent de marchands référencés à titre payant

rejoignez-nous sur facebook
x